Le nouveau challenge de notre legendaire binome Marion-seb

Le binome de choc des cousins est de retours pour la Euskal trail dans le pays basque mi mai. http://www.euskalraid.com/parcours-40/

La course se deroulera sur deux jours avec 40km et environ 2600m D+ par jours.



Apres la decouverte de la course par equipe sur la Transalp Et une prometeuse 4eme place au general et 3 podiums, nous sommes de retours….. Ca va envoyer du gros.

Schornerstand Rufibach couloir. 900m 5.2 E3. Un rappel.

Sans mes collegues de Baechli Lausanne rien n’aurait ete possible aujourdhui. Persuader de profiter de ce lundi de congé, je retourne dans le Goms pour je l’ai espere fortement, terminer cette histoire au dessus du tres connu village de Mühlebar. Cependant malgres ma belle auto persuasion je n’etais absolument pas en conge.. « Ouhhhhh merde! » Mais mes collegues en or m’on encourage a continuer ma journee et on prit sur eux les clients indecis, autant gentils et interesse que penibles, au top les amis.
Apres une montee rapide en petit sous vetements Et en rattrapant un groupe pro senectute en diamir « experience du lourd », j’arrive a la croix. Descente sur le bord du couloir sur trente metres puis feu dans la cuvette, les 15 centimetres de fraiche partent. Je decide alors de planter un piton et de faire ma traversee du bouquetin sur toute la cuvette, histoire de jouer prudent… La rien ne part donc les virages sont peperes et sans prise de vitesse puis vient le debut des ennuis. Je me retrouve soudain a faire du dry ski sur un genre terre du saleve gele avec 5cm de poudre dessus sur toute la largeur du couloir, je me pose sur un petit Eperon pour mettre les crabes a califourchon. Une vision de l’equitation! Allez hiha superbe desescalade avec un piolet Et crampons qui mordent sur 5mm au pire. Je me surprends a expedier le chantier de gravier assez vite malgres un petit ressaut. 40 metres plus bas je chausse les ski pour une partie absolument grandiose, le couloir devient encaisse et la roche vire au ocre, la neige est top, je lache les courbe puis tout a coup je vois une fontaine qui gicle tout ce qu’elle peut. « la fontaine Trevis » m’oblige a poser un rappel de dix metres, je ne veux surtout pas passer par le concour de t shirt mouille en desescaladant la chose. La suite n’est que du ski dans une neige de cinema en oubliant meme sur le bas que je ski sur un torrent. Une descente… Interessante dans un endroit que J’adore grace a des collegues au top

Apres petits baratins a Fiesch et dans le bled au pied du torrent ils n’ont ni vu ni entendu quoique se soit concernant une descente a ski ….

IMG_7839

IMG_7842

IMG_7822

IMG_7825

IMG_7830

IMG_7826

IMG_7828

IMG_7827

IMG_7832

IMG_7831

IMG_7835

Bürglen (2165m) couloir ouest direct au sommet 450m 4.3 (5.1?) E2

Le dimanche c’est ski de fond! Jamais je n’aurais cru devenir amateur de skating mais voila une jolie fille m’y a pousse et evidement elle a eu raison.
Ce lundi changement de programme, au lieu de partir a la chasse a la crevasse avec James et son papa je me retrouve face a mes projets de ski. Tout le sud de la Suisse est rouge sur le bulletin « ils ont eu de la neige… Eux! » Donc exit les projets dans le goms, alors une image d’une jolie face dans le Gantrisch m’est revenue, oli m’avait parle de ce coin Et J’y avais trouver « un gros truc ».
Pour partie dans le Gantrisch depuis Glion en transport en commun il faut prendre le premier funiculaire a 5h57, braver les changements de quais a Berne puis courir apres le bus a thurnen! A mon grand desaroit mon projet est tres herbeux, un peu trop a mon gout, Je repasserai par contre un magnifique couloir de dessine, montant directement au Bürglen entre le couloir ouest traditionnel Et l’arete ouest. Je le remonte assez vite, la forme du fondeur en devenir! Les habitants a cornes des Lieux me scrutent. Je stoppe ma montee une dizaine de mettre sous le sommet pour eviter de toucher le fond trop facilement. La descente est ludique avec une alternance de neige par contre j’oublie mon pas de patineur pour reprendre mes appuis de skieur. Cela peut paraitre anodin mais il m’a bien fallu deux virages.
De retours au bains thermaux, je maudits leur fermeture, un bon bain jacuzzi apres cette jolie descente cela aurait ete gage de me revoir souvent! Mais j’ai aime ce joli coin sauvage, une belle decouverte.

Un grand Merci a Olivier Benoit pour m’avoir eclaire sur ce petit coin de la Suisse si proche que je ne connaissait pas.
Un super topo du coin.topo

sissi

IMG_7741n

IMG_7766

IMG_7744

IMG_7752

IMG_7768

IMG_7767e

IMG_7775

Par là haut, au dessus de mon chez moi.

Il neige a Glion, une piste de luge prend place a mon palier de maison, il m’est possible de sortir en peaux depuis le salon…. Follie furieuse! Une semaine de sorties nocturnes sur la perche apres le travail, les yeux se font petits le matin mais le coeur est gros. Vendredi rdv avec Wim Et direction la dent de Jaman, samedi un petit tour a Munich Et retrouvailles avec ma cherie a Zurich puis lundi a defaut de pouvoir remonter a la dent de Jaman faute de neige et d’un vent tempetueux Je prends la direction d’un joli petit vouloir en face ouest de la Dent de Hautadon. La neige, quand Je ne touche pas l’herbe est croutee Et piegeuse, a la montee j’avais cette sensation extraordinaire de faire du grass tooling au dessus d’une falaise, a la descente ce sera du grass skiing sur une echarpe a 45 degres, Mais jolie petite balade sur cette couenne de 150m bien expo tout de meme. Pour clotures le tout un petit retour a la maison ski au pied avec une vue de follie! J’aime!

IMG_7704

IMG_7688

IMG_7572

IMG_7589

IMG_7600

IMG_7566

IMG_7565

IMG_7578

IMG_7569

IMG_7582

Home

J’ai decouvert mon chez moi sous la neige, skis aux pieds. Sortir de ma maison chaussures de skis aux pieds, peaux collees au skis, je ne connaissais pas encore ce petit bonheur. J’ai retrouve enseveli les chemins que j’empruntais en petites chaussures de running il y a encore 10jours.
Que dire d’autre que cette journee fut belle, oui, elle fut partagee avec mon infatiguable compagnon de descentes, Wim.

2015/01/img_7470.jpg

2015/01/img_7483.jpg

2015/01/img_7478.jpg

2015/01/img_7466.jpg

2015/01/img_7474.jpg

2015/01/img_7490.jpg

2015/01/img_7486.jpg

2015/01/img_7482.jpg

2015/01/img_7488.jpg

2015/02/img_7530.jpg

2015/02/img_7531.jpg

Hubschhorn (sommet ouest a 3187m) nordwand. 500m 5.1 E3 un rappel de 5m

Quel magnifique cadeaux de Noel m’a fait le Hubschhorn en ce mardi 24. Après deux tentatives antérieure aussi roccambolesques que deseperees celle là fût la bonne!!

Pour le départ j’ai mis la corde sur 10m pour évaluer le manteau neigeux, pas évident, tiendra, tiendra pas. Ca avait l’air jouable donc c’est partit. Le début est raide puis tout s’aplanit dans la grosse virgule. Pour sortir un joli Petit Couloir suivit d’un rappel que j’ai équipé sur deux piton et cordelette Rouge en rive droite donne acces à la Rampe Expo, un petit saut au bout et fini. J’étais monstre content j’ai retrouvé l’oeil du bouquetin!

Cette descente semble ne jamais avoir ete skiee d’apres les locaux Mais on sait jamais. La situation pleins vents de la montagne rend la chose… delicate meme si la descente n’est pas specialement extreme.

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_7142.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_71321.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_71341.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_7039.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_7036.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_7139.jpg

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/2d3/13434374/files/2014/12/img_7037.jpg