Irontrail 141

Le jeudi 14 aout a Minuit me revoici au depart du Superbe itontrail 141, une aventure de 141km pour 6000m de denivele sup.
N’ayant pas de regime de travail particulier et n’ayant pas eu de vacances depuis mon sublime voyage en Inde avec ma Nati, j’essaye de tenir une Jolie cadence d’entrainement a travers les Montagnes au dessus de Glion.
Le debut de course se passe un peu comme prevu, je prends la tete des Le depart avec Florian qui me suis jusqu’au 20eme kil de Pontresina. Au milieu de la montee au Furcloz Solej Marco Gazzola nous rejoint, on baratine pas mal sur Le Nepal et voyages, je me sens une forme de folie. A la descente sur Sils je commence a avoir mal au ventre florian et Marco continuent et moi je ralenti pour faire un stop wc urgent puis je me perds et laisse bien 30min. Arrive a Maloja je passe vite au ravitaillement puis attaque les 1000m de montee, la neige fait son apparition et je sens que j’ai vu trop leger pour les habits, tant pis, j’arrive a Bivio et fait Le plein de saucisse seche et fromage. La traversee sur Savognin est interminable mais belle, l’orage gronde quand j’arrive a Savognin. Au ravitaillement je croise Damian qui me felicite pour mon debut de course et ma 4eme place, j’appele Nati et Le moral remonte. J’avale les 11km jusqu’a Tifencastel en 1h10, je suis epate de ma vitesse sur les descentes, mes quadris sont au top. Lors de la montee sur Lenzereheide c’est la grosse cata, mes talons commence a bruler, je ne peux plus courir en montee et meme en merchant les montees la douleur est presente. Nati est la pour m’accueillir au ravitaillement, avec Nati et le docteur de course on essaye de faire un strap sur les deux talons d’achille mais rien a faire je ne peux pas monte. Je decide un peu la mort dans l’ame de rendre mon dossard a 30km de l’arrivee.

IMG_6107.PNG

IMG_6110.PNG

IMG_6087.JPG

Un chouette week end! (Trail de la Pierre a Voir/ Eperon Tournier)

Le plan original du week end etant un peu modifie, je profite de mon conge de samedi pour m’aligner au Trail de la Pierre a Voie (38km/2400mD+). Des le depart je comprends que j’ai inverse le sens du parcour et ce qui etait dans ma tete une montee roulante et une descente technique vont s’inverse! Après une grosse gamelle et quelques crampes je fini en 4h20 a la sixieme place, a 20min du premier.
Le lendemain direction Chamonix et l’Aiguille du Midi. Après avoir passe la cohorte de japonais et d’indiens on arrive a11h au sommet de l’Aiguille. Grosse hesitation entre Le Frendo version direct ou une repetition au Tournier et ce fut a ce moment que la journee tourne au gag, je convaincs Adelin d’aller au Tournier:"adieu chien, chat et cochon, bonjour sortie exposee".

20140611-233759-85079792.jpg

20140611-233803-85083456.jpg

20140612-074312-27792160.jpg

20140612-074321-27801332.jpg

20140612-074319-27799936.jpg

20140612-074322-27802477.jpg

20140612-074316-27796466.jpg

20140612-074318-27798740.jpg

20140612-074310-27790631.jpg

20140612-074308-27788955.jpg

20140612-074314-27794293.jpg

20140612-075148-28308044.jpg

20140616-081513-29713278.jpg

20140616-081514-29714509.jpg

20140616-081515-29715667.jpg

Face Nord du Col du Plan avec Caro et Christoph

Après pas loin de 2 mois de trail, demenagement et autre activites me tenant un peu trop loin des pentes enneigees, c’est le grand retours en haute montagne. Cette sortie possede aussi une saveur speciale car dix ans après l’avoir skie pour la premiere fois je retourne sur cette face avec Christophe que j’avais perdu de vue depuis 14 ans et Caroline que j’ai croise dans les couloirs du college du bas Chablais.
Le premier virage pleine face nord me rend la banane, la suite sera tout aussi chouette avec de bonnes conditions de neige et pas de purges.
Le couloir devient un peu moins sympas a skier puis le bas n’a pas encore degele et reste donc encore beton arme.
Encore une belle journee au paradis!! Un grand merci a Christophe et Caro.

20140604-083131-30691115.jpg

20140604-083131-30691445.jpg

20140604-083131-30691025.jpg

20140604-083132-30692550.jpg

20140604-083133-30693477.jpg

20140604-153634-56194345.jpg

20140604-153634-56194421.jpg

20140604-153634-56194494.jpg

20140604-153634-56194252.jpg

20140604-153634-56194573.jpg

Santis north face direct route "Natalie" 1000m 5.2 E3 1 rappel

This descent should have been part of a global project with several other low altitude descents. Due to the poor snow condition it was a project itself. I have started to think about Santis north face since last October. Andreas And Julia gave me an important help for snow conditions and history of this face, I have quickly realized my project was original.
Saturday 8, train from Morges at 5:28 am, arrival at top of Santis at 11am. I have choosed to take the cable car because I didn’t have time to climb the face. At the top I had to start for the ridge cause the cable car personnal didn’t allowed me to go down from the building. A nice and funny narrow couloir drove me to the big flat before the serious things. At the beginning the snow is good but I hit few rocks, once I had to do a little meter jump and after a little dry ski part. After that it’s just hapiness with long turn in powder until the mid part. Then the snow got hard. I had to do one 80m abseil for the vertical part, that’s was hard to find any good crack to put a piton there but I finally found some… or kind of! The last part is a couloir in hard snow and the final exposed diagonal.
This descent was just super cool. It was a great day in a great place! I should say a big big thanks to Andreas and Julia. A hugh thanks to my Nati for supporting and loving.

Cette descente devait s’inscrire dans un projet plus global mais les conditions de neige n’etant pas exceptionnelles je suis oblige d’oublier pour l’instant l’enchainement prevu.
La face nord du Santis j’ai commence a y penser des le mois d’octobre. Grace a de precieuses information d’Andreas sur les itineraires grimpes et skie sur la face je realise que mon projet est original. Samedi je decide donc de prendre le premier train de Morges a Schwagalp puis d’opter pour la solution telepherique car je n’ai pas assez de temps pour remonter la face. Arrive au sommet des installations, le personnel du Santis bahn ne veulent pas m’ouvrir la porte donnant directement en face nord "c’est pas dans Le protocol"! Je dois donc prendre Le tunnel pieton et arrive sur l’arete. Par un peti couloir je rejoins la combe nord puis Le debut des difficultes. La neige est bonne mais loin d’être abondante, je touche du cailloux, deux passages technique m’obligent a un petit saut et du dry ski. Je traverse et suite Le plat mediant pour passer a gauche (depuis la bas) du gros pilier central. La neige a bien durcit, l’itineraire est ludique. Puis je suis oblige de faire deux rappels (cordelettes et pitons rive gauche puis droite), cela me prends un peu de temps pour trouver deux failles sure. La suite de la descente est constitue d’un couloir et d’une rampe bien exposee. Une bien belle journee sur cette magnifique montagne. Un grand merci a Andreas et Julia pour les infos sur ce beau Santis. Un grand merci a ma Nati et son adorable famille pour l’accueil. Ich bin auch ein st galler !!

20140310-084203.jpg

20140310-084243.jpg

20140310-084329.jpg

20140310-084451.jpg

20140310-085022.jpg

20140310-085124.jpg

20140310-085218.jpg

20140310-085249.jpg

A skis en collants: la Diablerets 3D

Jamais je n’aurais cru participer à ce genre de trucs: les courses de ski alpinisme. Mais je ne sais pas pourquoi, de retours d’Inde j’ai répondu par l’affirmatif à une invitation de Wim pour faire la Diablerets 3d. Donc ce n’est pas une course mais bien trois course sur un long week end avec une verticale le vendredi soir puis une longue distance le samedi et un truc bizarre à travers le village en relais le dimanche. 

Image

Image

 

La vertical se passa très bien, la longue distance fût plus compliquée pour  moi car mon camelback ayant gelé je n’ai rien bu du tout et le dimanche donna lieu à un drôle de relais à travers le village.

Image

Image

Au final nous finissons à la 24ème place de cette course. Cette expérience fût belle et enrichissante avec le meilleur prof et compagnon possible dans le domaine de la course de ski alpinisme, Wim. un grand merci Wim.

 

Trou à Chamorel (Pointe 2641) couloir NW proche de la voie Renevier de 1875. 800m 5.3 E4 rappels

De retours d’Inde et avant ma première course de ski alpinisme qui s’annonce très compliquée j’ai décidé de retourner dans des montagnes qui me sont chères.

Image

Cela faisait depuis un bout de temps que je voulais aller skier ce joli couloir suspendu et étroit. Je me suis toujours demandé si la neige plaquait sur ces dalles. Il fallait donc aller y jeter un coup d’oeil. 

Image

La montée en peaux de puis ovronnay était assez aléatoire avec un manteau neigeux qui commençait à dégager de drôle de bruits.

Image

Puis peu a peu je gagne l’arête vaud/valais et le soleil fait son apparition grâce à un renforcement du vent.

Image

Image

Les premiers cinquante mètres sont bien raide et béton car toute la poudre est partie en plaque dès le départ. Puis la suite est un peu plus cool. Un resserrement m’oblige à faire un rappel après une tentative de traversé sur dalles pas assez enneigées. 

Image

Image

Deux rappels me donne accès à un couloir un peu plus large avec un manteau beaucoup plus stable.

Image

Image

Puis je retrouve la partie que j’avais déjà skié avec Olov l’année passée, apparemment ouverte par C.Jacquerod.

Image

Le vent se renforçant durant l’après midi j’ai passé pas mal de temps a guetter les spin rift qui dévalent le couloir, ma super capuche en down mammut m’a bien aidé à ne pas trop me geler. Ce couloir donne un accès direct, il possède une ambiance magnifique et un accès aisé depuis le haut, je pense qu’il est peut être intéressant de l’aborder plus tard dans la saison pour éventuellement éviter le premier rappel en le contournant par la droite, par les dalles.

Image

En descendant sur les Plans je suis allé passer le bonjour au Grand Muveran, avec une petite larme à l’oeil.