Eiger ultra trail (101km 6600mD+)

L’Eiger trail est une des plus belle course et étape du world Disney land trail tour, l’Eiger trail et ses 101km me tentaient enormement depuis l’été passé. Donc feu pour cette année, se sera la seule fois ou je prends un dossard. Apres les Churfirsten je pense etre capable de ne passer que 12h à 12h30 sur le parcours.

image
J’ai la grande chance que ma Nati vienne me ravitailler durant le parcours. Je sais que sur le plan psychilogique c’est tres important et ca me met une patate d’enfer.

  
Depart donné à 4h30, apres quelques 1700m de D+ et une jolie cicatrice sur le tibiat j’arrive avec 5min de retard sur le premier.

  
  

   

   
Nati me ravitaille et je prends un comprimé de magnesium car j’ai un petit debut de crampe.

  
20min plus tard grosse envie de wc soudaine et nausée, je ne m’alimente plus mais arrive à boire, je Passe donc du mode course à celui rando. Je ne peux pas tenir ce rythme avec cette diarhee! Arrivé a mi course Nati me ravitaille Et me remonte enormement le moral, ca fait beaucoup.

La montée sur puis traversee sur Wengen se passe bien, l’effet « gravite du caca » etant moins pesant en montee qu’en descente! En plus je suis sauvé: j’ai emporté du papier WC.

Le mur de Mannlichen se passe pas mal .

  
Puis une traversee bien roulante nous amene sous un soleil de plomb à la Kleine Scheidegg. Nati m’a preparé avec amour un ravitaillement de follie avec de la pasteque, du maspin et un sourir à me botter les fesses comme Jamais pour finir cette course.

Je casse un baton en montant sous la face Ouest de l’eiger, la montee eat donc un peu plus dure. Puis on bascule sous la face Nord de l’Eiger qu’on longe par un Superbe santier.

  
Je prends bien le temps de regarder la face nord Et la Lauper que j’aimerai skier. Petite discussion au sujet de la Lauper avec un local sur le Chemin puis j’attaque l’interminable derniere bosse.

  
Arrivé au sommet une Joyeuse equipe d’enfants tient le dernier ravitaillement. C’est joyeux et bon enfant. J’arrive finalement en 15h11 à 3h du vainqueur à Grindelwald dans les bras de la fille que j’aime.

  
Je vais tres vite oublier la contre performance sportive, je vais juste l’analyser pour pas refaire pareil. Je garde dans mon coeur le soutien de Nati qui m’a permit de finir cette balade, qui m’a supporter dans cette aventure Et sans qui j’aurai tres certainement jamais fini. Merci mon coeur.

  
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s