Pitzaler Eis Express

4 descentes des face nord du Wildspitz, du Brochkogel, du Peternspitz et du Taschach. 

  

Adelin me parlait depuis janvier de cet enchaînement que certains alpinistes font à la montée mais apparement une première à la descente en skis. L’idée est de tenter le coup de poker mi Avril pour bénéficier d’une descente à ski jusqu’à la voiture mais pas évident sur des faces nord entièrement glaciaires. Après une nuit dans la fourgonnette on prend le métro des neiges de Pitzal. 

  
La météo nous promettait du vent, elle à tenu ses promesses mais elle omit la visibilité nulle. A peine perturber de ces conditions artic nous remontons la face nord du Wildspitz, c’est glace avec fine pellicule de croûte dessus, je sens le virage freeride!

  
La descente est un régal de concentration sur une pente cette courte mais raide avec une neige très très dur au mieu ou une vieille glace mordant un peu, le tout avec bourrasques de vent et neige à souhait. Traversée puis remontée par l’arête ouest au sommet du Brochkogel, un morceau de dalle me donne du fil à retordre.

  
 Arrivé au sommet on voit quelques traces de skis qui partent en direction de notre projet, on contourne le gros bombé glaciaire sommital. Je doute qu’on morde grand chose sur cette langue de neige, vieille glace mais Adelin y croit et se lance pour 20m de ski glace neige piolet à la main.

   
 Ca passe, après cette courte partie de grosses sueures on arrive à faire nos virage mais le terrain reste bien raide et la glace bien présente.

   
 
Arrivé en bas on continue direction la Peternspitz. Petite traversée en peaux rapide et nous voilà au sommet. On voit de la glace noir dans la face, l’arête est en neige et nous permettrai d’enchaîner plus vite avec la dernière face mais on veut nos 4 faces nord. Je m’engage dans la face, le haut est en vieille glace soupoudrée de 4cm de poudreuse, les carres morde, Adelin me rejoins au tiers de la face.

  

   
Je pars devant, la glace noir affleure sur une traversée et deux virage, sport. 

    
Dernière petite remontée puis on descend les 600m du Taschah, le haut est dans la lignée des conditions précédentes.

   
  Mais le bas nous offre du grand ski!

La descente passe à ski jusqu’à la voiture moyennant un peu de skating sur neige molle. Une superbe sortie dans un coin magnifique avec un top Adelin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s