Rautispitz face Est 800m 5.5 E4 rappel 

rautispitz_est

Depuis mon arrivée au centre du monde, Näfels (Glarus) j’avais regardé cette face juste au dessus de mon chalet avec un mélange d’intérêt et d’interrogations. Le sommet culmine à 2283m avec une orientation de la face plein Est et au vu des hivers que nous n’avons pas, un créneau pour tenter de la skier assez court. Samedi 21 je décide d’aller regarder le projet de plus près. Après une jolie petite rando passant par Obersee j’arrive au sommet. J’ai la chance d’avoir déposé toutes les caravanes de randonneurs et d’être maintenant seul au sommet…. la paix! Je commence ma descende très tranquile avec une petite dizaine de mètres de dérapage pour essayer de comprendre à quoi ressemble le mentaux neigeux. Le début est skiant, la vue grandiose.


Je me laisse skier jusqu’au bord des falaises pour emprunter une très jolie petite etroiture.



Puis commence, à peine visible la rampe. Elle est peu enneigée et laisse apparaître de joli cailloux.


C’est un gymkhana au dessus de 700m de vide avec la paroie qui me repousse dans le vite. Passé cette magnifique horreur 4m de rappel pour passer un bloc surplombant pour rejoindre la voie « Schnuerli » qui se fait en été. Suite de la traversée. Ensuite Le beau névé se ski très très bien, je suis bien désolé de déranger quelques bouquetins. Pour changer une traversée genre « pas drôle »me mène à la plateforme où est ancré une boîte avec un livre d’or des passages. Je fais 10m de rappel pour accéder à la rampe médiane. Elle se skie très bien et rejoins dans soucis Le couloir terminal. Super ski dans Le couloir en neige poudreuse tassée. Puis commence le début des emmerdes pour cette fin de voie. Je dois successivement rappeler deux barres, le rocher et terriblement compact et je n’ai pas de tamponnoir. Je pause mon relais trop haut et me rend compte que ma corde ne suffira pas, je décide alors de contourner la barre par un système de bute peuplées d’arbustes, c’est autant comique que merdique puis vint le moment où j’arrive sur une petite vire, j’ai presque réussi à contourner la barre mais maintenant j’ai ce truc sous les pieds. Pas de quoi planter un piton, faire un corps mort, désescalade…. je décide le saut. J’évalue la chose à 5/6m, cela peut paraître dérisoire pour certains mais moi je vais devoir Le poser, je n’ai pas beaucoup de place pour Le faire car c’est pas très large et je dois pas aller trop loin sinon je vole sur la barre du bas. Allez go, ça saute, ça pose ric rac, victoire! 


Puis j’arrive au dessus de la barre finale, juste ce truc de 20m à rappeler puis c’est retours maison. Je vois en endroit qui me semble pas trop mal pour planter une cornière, j’écoute Le chant du piton, je charge… ça va! Go. Je descends. 5m sous mon piton une drôle de sensation, Le piton a lâché!!!!! Tout va très vite je sens que je fais un rebond puis je me retrouve au bas dans la neige. Je respire pas très bien mais je ne saigne pas, la colonne est ok, la tête aussi. Je me relève et la je sens mes côtes qui font « clac clac », ok je me suis peté des côtes. J’essaye de recharger mon bordel mais j’ai vraiment du mal à bouger. La mort dans l’âme je décide d’appeler la Rega. 20min après je suis chargé dans l’hélico, direction L’hôpital de Coire. Sans mes anges gardiens un retours très très hasardeux se serai engager pour essayer de rentrer chez moi. Le diagnostique:trois côtes cassées, une dents de hockeyeur et une jambe arc en ciel.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Rautispitz face Est 800m 5.5 E4 rappel  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s